Qu'est-ce qu’une fosse toutes eaux ?

La fosse toutes eaux va recevoir les eaux-vannes et les eaux usées domestiques d’une habitation (cuisine, salle de bain et WC). Elle reste désormais la meilleure solution pour le prétraitement des eaux usées. Elle ne se contente pas que de collecter les eaux usées domestiques mais aussi de retenir et liquéfier les déchets solides en vu d’un traitement à venir.

Les diverses eaux usées passent par une conduite d’amenée avant d’atterrir dans une fosse toutes eaux. Les graisses vont se mettre en surface par flottaison et les matières solides soient se liquéfier dans l’eau soit se déposer, pour les plus lourdes, par décantation au fond de la fosse. Cela deviendra des boues. Les effluents liquides vont passer au travers d’un préfiltre. Pour finir, ils vont se diriger via une canalisation vers la station d’épuration la plus proche.

Qu'est-ce qu’une fosse toutes eaux ?

L’entretien régulier d’une fosse toutes eaux évite les odeurs nauséabondes et les engorgements de vos canalisations.

Installation d’un système d’assainissement individuel

Une entreprise agréée conseille à ses clients de s’assurer du bon fonctionnement et de la bonne mise aux normes de leur fosse toutes eaux en se basant sur certains critères comme le système d’évacuation et le système de ventilation des gaz toxiques, que les entrées et sorties soient d’un diamètre de 10 cm, l’étanchéité après la mise en eau, la bonne résistance à la pression des sols et à la corrosion, un pré-filtre à sable en bon état à la sortie et pour finir le marquage CE.

Pour faire installer une fosse toutes eaux, il faudra passer par le Service Public d’Assainissement Non collectif. Le SPANC régie toutes les réglementations d’assainissement d’une commune. L’organisme va réaliser une étude de votre parcelle afin de déterminer la perméabilité du sol ainsi que la présence et la profondeur d’une potentielle nappe phréatique.

Une fosse doit être installée suffisamment loin de celle-ci pour éviter tous risques de contaminations de matières polluantes et de micro-organismes, en milieu aquatique et en milieu naturel. Le respect de l’environnement est primordial pour toutes entreprises d’assainissement.

Le choix d’une fosse toutes eaux en béton est le plus judicieux. Elle sera durable, perméable et solide au fil du temps. Son dimensionnement va dépendre du nombre de pièces habitables de votre maison. En général, les dimensions sont 1m3 par pièces. Ainsi, si vous possédez 4 pièces à vivre, il faudra partir sur une fosse de 4m3. Le prix d’une fosse septique va varier selon son matériau de fabrication, sa taille et sa capacité.

Votre plombier vous conseille de ne pas installer une fosse toutes eaux n’importe où. En suivant la réglementation en vigueur, elle devra être placée à moins de 3 mètres de votre maison, à 5 mètres d’un arbre ou de la limite de propriété de votre voisin et à minimum 35 mètres d’un captage d’eau.

Travaux d’assainissements et aides de l’État

Le prix moyen d’une installation de fosse toutes eaux peut aller de 4000 à 8000 euros tout compris (tuyaux de canalisation, système d’épandage, ventilation, filtre) chez un professionnel agréé. Il n’est pas toujours aisé d’investir une telle somme même si l’on y gagne au long terme.

Pour cela, il existe de nombreuses aides provenant de l’État. Une  entreprise spécialisée en assainissement répondra à toutes les interrogations et vous conseillera la solution d’aide la plus adaptée à votre budget et vos besoins. De plus, depuis 2011, il est obligatoire de faire un diagnostic assainissement s’il y a une revente de votre habitation.

Parmi les aides les plus importantes, vous trouverez :

  • Les subventions de l’ANAH de votre commune
  • L’éco prêt à taux zéro
  • La TVA à taux réduit

reglementation d\une fosse toute eaux