Comment bien choisir sa chaudière ?

Vous comptez investir dans un nouveau système de chauffage, ou changer votre vieille chaudière à gaz. Nous vous donnons ce dont vous avez besoin pour vous simplifier la vie. Les meilleures chaudières, les meilleures marques, les plus économiques à tendance écolo. Mais aussi des astuces pour trouver un plombier chauffagiste qui assure, et qui est agréé.

Les origines de la chaudière : le chaud d’hier, l’étonnante évolution

Née en 1874, Vaillant est l’une des plus anciennes entreprises allemandes. Cela fait plus de 140 ans qu’elle produit des appareils de chauffage et de climatisation. Le premier chauffe-eau mural au monde sort de ses usines en 1961. Le site Vaillant est fonctionnel et dans le style coloré blanc/vert on devine l’objectif écologique du groupe européen.

Comment bien choisir sa chaudière ?

Spécialiste en matière de chauffage en tous genres : solaire, pompes à chaleur, hybrides, chauffe-eau, chaudières au gaz… La société Saunier Duval, ouverte en 1907, installe des réverbères dans les années 1920, notamment à Paris pour l’éclairage de lieux touristiques comme la place de la Concorde. Filiale du groupe Vaillant depuis 2001, Saunier Duval est l’une des meilleures sociétés françaises. Son site vise la protection de la planète sur un ton humoristique original.

Spécialisée dans la fabrication de chaudières au gaz, au fioul, à bois, à l’énergie solaire, l’entreprise allemande Viessmann a été fondée en 1917. Elle possède 22 unités pour sa production de chauffage, réparties dans 11 pays. Le site Viessmann a un aspect clair et direct. Il met en avant économie et performances de ses chaudières.

1936 : l’entreprise Frisquet, malgré son nom qui ne prête pas l’image puissante d’une société d’appareils de chauffage, a tout de même conçu la première chaudière murale et obtenu l’homologation NF en 1948. Frisquet mérite sans conteste un « cocorico » puisqu’elle est la seule entreprise 100% française dans sa spécialité : les chaudières à gaz. Son site affiche le côté nature et bien être du couple sur fond de campagne.

En 1932, ELM Leblanc s’est spécialisée dans la conception d’appareils de chauffage. Elle a intégré le leader européen Bosch en 96. Ses usines de Drancy conçoivent des chaudières commercialisées sur toute la France. Cœur et sourire féminin accrochent la clientèle sur un site avenant.

Comment trouver la meilleure chaudière ?

Les bonnes chaudières, les meilleures, sont en toute logique fabriquées par les quelques marques citées précédemment. On pourrait y ajouter « Atlantic » et « de Dietrich Thermique », deux sociétés qui méritent leur place dans la cour des grands.

La meilleure chaudière, quel que soit son mode de fonctionnement, l’énergie qu’elle utilise, sera celle qui convient le mieux à votre lieu de vie, à votre budget, votre côté écolo. Un bon appareil de chauffage, c’est un service « avant-vente » maîtrisé par des professionnels. Ceux qui savent vous conseiller, qui vous préparent un contrat d’entretien sur mesure, fournissent un devis détaillé, sans rien omettre.

Le service « après-vente » compte pour beaucoup, même avec la meilleure des chaudières. Ces appareils se maintiennent une vingtaine d’années, mais comme n’importe quel appareil des pièces ont parfois besoin d’être changés. Pour une grande marque, un bon SAV, c’est essentiel. Des pièces de rechange disponibles, un contact facile, une intervention rapide, voilà ce qui fait aussi la qualité d’un achat de chaudière.

Choisir une chaudière : la fiabilité avant tout

Qu’est-ce qu’une chaudière à gaz fiable ? Est-ce la plus chère, ou la meilleure marque ? Celle qu’on cajole en l’entretenant ? La fiabilité comprend-elle les dernières techniques ultra sophistiquées ? Est-il utile de vous donner des modèles de fiabilité ? Parce qu’elle change de camp, régulièrement.

La fiabilité c’est dire : « Elle ne vous lâchera pas. Elle est fiable ». On dit aussi cela d’une personne. Être fiable, c’est la confiance qui fréquente le hasard. Ça laisse tout de même à penser que l’idée de la fiabilité n’est sans doute pas si fiable qu’on voudrait nous le faire croire.

Les chaudières « écolomiques » : choisir une chaudière écologique et économique

Un produit qui rassemble « économie et écologie ». Ces chaudières surfent sur la vague écologique et participent à la protection de l’environnement. En dépensant moins, c’est un plus !

La chaudière à condensation réutilise ses propres rejets de fumées et en récupère la chaleur. Un fluide caloporteur transporte cette chaleur à travers le circuit de chauffage. Différents combustibles tels que le bois, le gaz ou le fioul sont utilisés. L’effet de récupération de chaleur vous fait économiser jusqu’à 30% de chauffage, et limite ainsi l’effet de serre.

Les chaudières écologiques à granulés de bois. Ce combustible est très efficace, la consommation énergétique est faible. L’économie atteint 50%. Les granulés se consument et alimentent le système de chauffage fourni en fluide caloporteur. Le rendement de 90% est supérieur aux chaudières traditionnelles.

La chaudière à basse température fonctionne sur le même principe qu’un modèle classique. Pour qu’elle soit efficace dans son rendement, elle doit être associée à des émetteurs à basse température. Le fluide caloporteur récupère la chaleur et la propage dans le circuit de chauffage. L’effet de diminution des fumées chaudes limite les rejets dans l’atmosphère. La température de l’eau atteint vite le niveau désiré en utilisant moins de combustibles, et son rendement atteint 60%. En matière de performances énergétiques, elle surpasse les modèles traditionnels.

La chaudière thermodynamique, c’est de la dynamite ! Son rendement est au-dessus de ses consœurs : 200%. Les technologies réunies d’une pompe à chaleur avec une chaudière à condensation produisent un système de chauffage ultra-puissant atteignant 700°C, avec l’aide d’un compresseur thermique. Dotée d’un fluide caloporteur CO2, la toxicité est nulle. Résultat, une réduction de 50% sur votre facture.

Comment trouver un bon plombier chauffagiste pour installer votre chaudière ?

Vous cherchez le meilleur plombier à Nangis, Paris, Lyon ou Marseille ? Vous avez des amis, des connaissances qui ont eu affaire avec un plombier. Si ce dernier vous est recommandé par quelqu’un de confiance, vous avez peut-être trouvé votre homme !

Sinon, tel un détective accro à son job, faites le tour des entreprises de votre région. Discutez, voyez ce qu’ils proposent. Voyez comment ils réagissent. N’hésitez pas à poser des questions, beaucoup de questions ! Si la personne garde son calme après que vous l’ayez assailli de questions, c’est un bon point pour lui.

Visitez les sites de ces mêmes spécialistes, lisez les avis clients.

Choisissez un Plombier chauffagiste agréé

Un professionnel doit détenir une certification RGE. Demandez-lui, il ne vous en tiendra pas rigueur et verra en vous un client sérieux et regardant.

Assurez-vous que la date de validité RGE est correcte et que la certification renvoie aux compétences exigées pour vos travaux. Les organismes attribuant les certifications RGE sont les suivants : Certibat, Qualifelec, Qualit’ENR, Qualibat et Cequami). Ensuite, visitez le site « FAIRE » instauré par le ministère de la transition écologique et le ministère de la cohésion des territoires de l’Ademe. « FAIRE » a été créé dans le but de rassembler les acteurs de la rénovation énergétique afin qu’ils bénéficient d’une bonne visibilité. Vérifiez la mention RGE sur le site et téléchargez son certificat.

Rappelez-vous, chaque détail compte. Le service avant et après la vente est aussi important que le système de chauffage que vous choisirez.